CABINET CONSEIL GROUPE FINANCE

VOS ENJEUX

CABINET CONSEIL GROUPE FINANCE

CABINET CONSEIL GROUPE FINANCE

Outre le Brexit, le secteur bancaire français est confronté à trois défis majeurs en cette année 2018. En premier lieu, un édifice réglementaire qui tend à fortement s’enrichir, puis l’accélération des transformations portées par les technologies numériques qui viennent profondément réinventer les parcours client et la mise en musique des processus internes des établissements bancaires et enfin, des pratiques managériales qui s’inscrivent dans un environnement RH caractérisé par un renouvellement des générations et un cadre d’intervention particulièrement normé.

D’un cadre réglementaire européen extensif jusqu’à une « guerre des normes » à l’international
Organisation des marchés, connaissance et information des clients, maîtrise des risques, protection des données personnelles, distribution de l’assurance, rémunération des produits d’investissement… autant d’enjeux de conformité à la source de multiples et nouvelles réglementations bancaires telles que Bâle III, IFRS 9, ANACREDIT, MIF2, PRIIPs, IDD, RGPD, DSP2, Sapin II, couplées à diverses réformes, à l’instar de celle en cours des autorités de contrôle européennes…
Cette réglementation bancaire foisonnante, notamment en Europe, se déploie en parallèle d’une déréglementation en marche aux Etats-Unis (assouplissement du Dodd-Franck Act), possiblement à l’origine de distorsions concurrentielles à terme entre européens et américains.

Un marché bancaire transformé par l’accélération digitale
Même si les acteurs français de la banque se sont lancés tardivement dans la digitalisation de leurs activités, désormais les projets se multiplient autour de l’optimisation et de l’automatisation des processus internes, de la modernisation de la relation et du service au client. En réponse aux nouveaux usages (paiement dématérialisé ou sans contact, instantanéité des paiements, disponibilité de l’information…), la banque en ligne se développe rapidement tant sur le marché des particuliers que des entreprises (open-banking, bank as a platform). L’intelligence artificielle se met également au service de la banque au travers par exemple de robots arbitres en banque privée. L’année 2018 est celle de l’avènement de la blockchain, technologie considérée à court terme comme une opportunité par les banques, qui souhaitent s’en servir pour accélérer et sécuriser certains processus comme le transfert, le stockage, les échanges et la gestion d’actifs financiers.

De nouvelles pratiques managériales en réponse aux transformations du marché
Les salariés du secteur bancaire aspirent à bénéficier de plus grandes marges de manœuvre et de liberté d’action, en contradiction avec un cadre d’intervention où dominent la norme et le contrôle. Dans le même temps, la plus grande volatilité des marchés, l’écrêtement, l’essor des fintechs, poussent le secteur à évoluer vers plus d’agilité et de proactivité. Les postures et pratiques managériales, le fonctionnement en équipe ou en mode projet sont autant d’enjeux que les banques doivent relever dès maintenant.

Réglementation, technologie et management sont ainsi les trois maîtres mots des transformations bancaires d’aujourd’hui et de demain. Pour les accompagner, Eurogroup Consulting, fort de bientôt quarante ans de pratique du conseil auprès des acteurs du secteur bancaire et financier (banque de détail, banque de financement et investissement, métiers spécialisés), déploie des compétences adaptées à leurs enjeux.

Experts
CABINET CONSEIL GROUPE FINANCE