Corporate
Corporate

Gilles Bonnenfant nous parle de sa passion pour la France !

Le 31/10/2018

À l’occasion des 120 ans du Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur de la France, Gilles Bonnenfant, président de la Commission « Attractivité de la France et Tourisme » nous dévoile les résultats du dernier indice 2018.

Près de 91 % des répondants de cette cinquième édition estiment que l’attractivité du territoire s’est améliorée depuis l’an dernier. Ce sentiment relativement nouveau pouvait déjà se laisser entrevoir avec le très fort taux de participation (plus de 44%, soit 1870 participants) à cette cinquième édition de l’Indice d’Attractivité, qui constitue un indéniable succès de mobilisation pour tout le réseau des CCE. Ce sentiment fort se retrouve, avec une ampleur logiquement moindre, dans les résultats de l’Indice qui, pour la première fois depuis sa première parution début 2015, augmente de manière significative : l’Indice Global - construit sur la base d’une notation par critères comme la fiscalité ou la qualité de vie – après une extrême stabilité à 60 sur 100 lors des quatre premières éditions, augmente de quatre points. La France s’appuie toujours sur les mêmes forces (coût de l’énergie et infrastructures, qualité de la main d’œuvre, qualité de vie, capacités d’innovation et de recherche, etc.) et souffre certes des mêmes faiblesses comme sa fiscalité ou le climat social qui y règne, mais la perception de sa capacité à attirer des investisseurs étrangers augmente de manière notable sur chacun des critères. Cette augmentation sur les traditionnels points faibles s’explique sans doute par le fort niveau d’attente des répondants sur la plupart des réformes lancées par l’exécutif depuis un an. La réforme du Code du Travail (impact positif à 88 %), la création d'une flat tax sur les revenus financiers et la baisse de l’impôt sur les sociétés (impact positif à 78 %) obtiennent ainsi un très fort satisfecit, traduisant un besoin de réponse à deux des principaux points faibles de l’attractivité, la fiscalité d’une part, et la flexibilité du travail et le climat social d’autre part. Si l’augmentation de l’Indice concerne tous les critères, mais aussi tous les secteurs d’activité et toutes les zones géographiques, elle est très notable en Amérique du Nord, qui jusqu’ici jugeait avec plus de sévérité l’attractivité de notre territoire, et qui semble rattraper son retard, avec une augmentation de 7 points.

Contactez-nous

et aussi Eurogroup Consulting

et aussi

Rejoindre Eurogroup Consulting

Nous rejoindre
Conseil ?
Tout est question de direction
Vous avez choisi Eurogroup Consulting.
Exprimez votre personnalité, votre créativité, votre expérience…
Et rejoignez nos talents

Agenda Eurogroup Consulting