État
État

Le management de l'innovation dans le secteur public

Le 20/10/2011

Après avoir étudié le management des seniors en 2009 puis la gestion des hauts potentiels en 2010, le cabinet de conseil Eurogroup Consulting, l’AAAEENA et la DGAFP consacrent la troisième édition des Rencontres de la Transformation Publique au management de l’innovation dans le secteur public. Un enjeu stratégique en ces temps de Réforme de l’Etat.

Evolution des demandes et des besoins des usagers des services publics, méthodes et process issus du secteur privé qui gagnent le public, pression financière accrue, nécessité de motiver les collaborateurs, enjeux liés à la compétitivité et à l’attractivité de notre territoire… autant de facteurs qui font du management de l’innovation un enjeu prioritaire pour l’administration.

Le cabinet Eurogroup Consulting, en partenariat avec l’AAEENA et la DGAFP, a ainsi mené à l’été 2011 une enquête sur ce sujet prospectif auprès d’anciens élèves de l’ENA et de fonctionnaires dirigeants de la Haute Administration.

Cette étude révèle que le management de l’innovation est un levier indispensable à la modernisation du secteur public. En effet, manager les équipes, en développant leur capacité d’innovation, peut permettre de dynamiser leurs résultats, pour leur propre satisfaction comme pour celle des usagers.

L’étude définit d’abord les enjeux du management de l’innovation spécifiques au secteur public, en répondant à 7 questions : pour quoi faire ?, quelles marges d’action ?, comment faire ?, jusqu’où ?, quel degré d’ouverture ?, quelle intégration de l’innovation dans la politique RH ? 

Cet impératif stratégique d’innovation place en fait le manager public face à trois défis majeurs :
Donner du sens. Au manager de définir le cap, la stratégie d’innovation, puis d’orienter ses équipes vers des actions ciblées et prioritaires. A lui de trouver l’équilibre entre les valeurs du service public – impartialité, continuité - et les changements nécessaires au processus d’innovation.
Mobiliser. Le manager doit trouver le bon tempo entre le cycle court de l’action politique et le cycle long de la transformation publique. A lui de donner de la visibilité aux innovations en communiquant sur les succès en interne et en externe.
Libérer ses pratiques managériales. Tout manager doit définir des champs d’expérimentation, et favoriser la créativité et l’adaptabilité. A lui d’être toujours à l’écoute des usagers, de favoriser l’ouverture des équipes vers l’extérieur, de reconnaître la prise de risque, et d’accepter l’échec.

Ensuite, l’enquête dégage plusieurs constats :
L’Etat se doit d’être aux avant-postes de l’innovation. Une conviction empreinte d’un caractère urgent, aux regards des enjeux auxquels est confrontée l’administration. Les contributeurs soulignent par ailleurs la spécificité de l’innovation liée au secteur public, les contraintes n’étant pas les mêmes que dans le privé.
Selon les répondants, l’Etat n’innove pas suffisamment. Certains domaines, notamment l’informatique, bénéficient davantage de l’innovation. Si la réduction des coûts est citée comme l’un des objectifs prioritaires, les contributeurs ne souhaitent pas que l’innovation soit uniquement allouée à la recherche de gains de productivité.
Mettre en place au sein des différentes administrations des lieux physiques dédiés à l’innovation et à la transformation.

Fort de son succès, ce cycle de Rencontres de la Transformation Publique se poursuivra l’année prochaine. Au regard des profondes transformations de l’Etat, il est important  de favoriser dans la durée ces moments de réflexion et de débats, entre dirigeants du public et du privé. Et de leur permettre de confronter librement leurs regards et leurs expériences sur des sujets d’intérêt général.

Contactez-nous

et aussi Eurogroup Consulting

et aussi

Rejoindre Eurogroup Consulting

Nous rejoindre
Conseil ?
Tout est question de direction
Vous avez choisi Eurogroup Consulting.
Exprimez votre personnalité, votre créativité, votre expérience…
Et rejoignez nos talents